LES ENTREPRENEURS EN FAILLITE ACCOMPAGNÉS À REBONDIR POUR MIEUX REPARTIR

En Wallonie, l’ASBL ReLOAD Belgium vient de voir le jour. Son but ? Accompagner gratuitement les entrepreneurs en proie au dépôt de bilan sur le plan humain. Essentiel pour répondre aux besoins et combler le manque.

La crise Covid frappe durement les entrepreneurs depuis plusieurs mois : mi-août dernier, 30% des entreprises sondées ont estimé que la faillite était possible, probable voire très probable  .

Malgré l’évolution des mentalités, la faillite reste stigmatisante et les initiatives existantes se concentrent surtout sur les aspects financiers, juridiques et économiques.

L’ASBL ReLOAD Belgium a vu le jour le 01 décembre dernier pour combler le manque sur le plan humain. Elle repose sur un réseau de solidarité basé sur le bénévolat par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs. Grâce au soutien de donateurs privés, l’association offre un accompagnement gratuit des personnes en situation de faillite. 

« Coaches, formateurs, animateurs de groupe : toutes les personnes sollicitées pour intervenir et aider bénévolement ont répondu à notre appel avec enthousiasme », déclare son fondateur, Fred Colantonio, initiateur du projet. « Des entrepreneurs en activité et des témoins qui sont “passés par là”, offrent aussi de leur temps pour accélérer le rebond et le développement d’un nouveau projet professionnel, que ce dernier soit de nature entrepreneuriale ou salariée. » 

Les conséquences psychologiques et personnelles de la faillite sont traitées :  image de soi dégradée, regard des autres, difficultés à se relancer… Objectif ? Enrayer la spirale négative et favoriser une démarche et une posture constructives.

« Concrètement, le coaching est individuel. Il est complété de sessions collectives de formation et de codéveloppement », ajoute Fred Colantonio. « Aujourd’hui, nous sommes prêts. Nous grandirons avec l’expérience et les besoins de terrain, en bonne intelligence avec les initiatives qui voient le jour ailleurs dans le pays, comme Revival à Bruxelles par exemple. Il y a un tel besoin que nous nous mobilisons pour travailler de concert et aider les entrepreneurs à rebondir pour mieux repartir. » 

L’initiative est inspirée du modèle français 60.000 rebonds qui existe depuis 2012. Le programme démarre en région liégeoise, pour se développer ensuite rapidement dans toute la Wallonie. Une entraide d’autant plus nécessaire par les temps qui courent.

Pour en savoir plus : www.reloadbelgium.orgwelcome@reloadbelgium.org 

 1.Source : ERMG. En 2019, la Wallonie totalisait 2932 faillites, une augmentation de 326 cas par rapport à 2018. Au niveau national, 11 817 entreprises ont déposé le bilan (+10,3% par rapport à 2018), selon Graydon.